La Scène


Sur le chemin des commerces de mon quartier, emprunté quotidiennement, il y a un square. Un jardin d'enfant, sous les balcons du HLM où veillent quelques mères, sèche du linge, et où de nombreuses paraboles obstruent les fenêtres.
______________________________

Le jardin est moins habité d'enfants que d'ados à pétards, de jeunes mères à poussettes, et de roms à 8'6. Ces trois groupes s'acceptent sans se mélanger, échangent rarement plus de deux mots, sans conflits, les territoires sont fixés et les coexistences, bien que lointaines en quelques mètres, sont également bien accordées. Je n'en fais pas partie, je n'y ai plus ma place, on m'y tolère en promeneur, de passage, et si je fais plus que ralentir, si je m'arrête en spectateur, c'est de l'autre côté de la route.   Les plus jeunes enfants sillonnent

La lecture des articles est réservée aux détenteurs d'un compte gratuit.

Vous êtes inscrit(e) ?
Identifiez-vous !


Pas encore inscrit(e) ?
Rejoignez-nous !


Vous devez être inscrit sur le site pour lire les articles.
Créez un compte gratuitement selon votre statut ci-dessous :

Articles les plus consultés

artsdelascene, en respect de ses valeurs, utilise des cookies uniquement à des fins statistiques et non publicitaires.