Derrière les yeux

 Un poème de Hyacinthe Reisch, tout en discrétion et demi-teinte, qui ne s'imposera pas à l'homme pressé. Mais pour peu que l'on s'y arrête il prendra le temps de nous parler, un peu comme un ami pudique et sincère, des fêlures dont la vie nous tarabuste...
 
______________________________

La Scène

La Scène
Sur le chemin des commerces de mon quartier, emprunté quotidiennement, il y a un square. Un jardin d'enfant, sous les balcons du HLM où veillent quelques mères, sèche du linge, et où de nombreuses paraboles obstruent les fenêtres.
______________________________

Suite...

Premières Lignes

Premières Lignes
Créer un spectacle c'est une chose, encore faut-il qu'il puisse rencontrer son public. Premières Lignes se consacre à cette question. Comment, et qu'en pensent les personnes concernées ?

______________________________

Suite...

Derrière les yeux

Derrière les yeux
 Un poème de Hyacinthe Reisch, tout en discrétion et demi-teinte, qui ne s'imposera pas à l'homme pressé. Mais pour peu que l'on s'y arrête il prendra le temps de nous parler, un peu comme un ami pudique et sincère, des fêlures dont la vie nous tarabuste...
 
______________________________

Suite...

La Paz (Bolivie), hiver dans l’hémisphère sud

La Paz (Bolivie), hiver dans l’hémisphère sud
Me voici à la Paz. Je vais jouer. Mercado de las brujas, le marché aux sorcières. C'est une rue qui monte long de l'église San Francisco, une ruelle en grandes dalles. Oui, bien sûr, par ici aussi dévalent les taxis, les collectivos, les voitures qui klaxonnent et crient. Comme partout dans la ville.
______________________________

Suite...

Articles les plus consultés

artsdelascene, en respect de ses valeurs, utilise des cookies uniquement à des fins statistiques et non publicitaires.