×

Message

Il n'y a pas de résultat.

  • nouveaux-genres-tecem-3
  • nouveaux-genres-tecem-1
  • nouveaux-genres-tecem-4-min
  • nouveaux-genres-tecem-2
  • verso-nouveaux-genres-2018

Nouveaux Genres
par Caroline de Diesbach / Isabelle Gomez

Théâtre / Public adulte
Carnet de route
  • NOUVEAU(X) GENRE(S) à la Manufacture des Abbesses
    recto-nouveaux-genres-2018-

    22 janvier au 7 mars 2018

    Dimanche 20h

    Lundi, mardi et mercredi 21h

    Relâches le dimanche 28 janvier et le dimanche 18 février 2018

    http://www.manufacturedesabbesses.com/theatre-paris/nouveaux-genres/

     

    Dans une forme mêlant théâtre, chant, vidéo et musique, une femme interroge son rapport au genre.

    De la scène à l’autre scène, c’est l’inconscient qui est convoqué. Révélant une parole intime, inspirée de séances psychanalytiques, le jeu des deux actrices, analyste et analysante produit un effet miroir, le spectateur y découvre ses propres interrogations.

    C’est toute l’énigme de la féminité qui est interrogée. Désir, féminité, fantasme, langage… Le spectateur y entend les effets de la langue.

    Plus qu’un spectacle, « Nouveaux Genres » est une véritable expérience qui ouvre le champ des possibles. Sans prétention, ni théorie, ni volonté de maîtrise, il lève un voile sur la pratique de la psychanalyse. S’intéressant à ce qu’il y a de plus singulier en chacun, cette expérience d’analyse opère une véritable rencontre avec le public.

     

    « Passionnant de bout en bout… Intime et précieux ! » Le Monde.fr

    « Grâce et humour… Ludique et lumineux… »  Regarts.org

    « Un spectacle rare… » Revue-spectacles.com

    « Et si, finalement, la plus belle scène du monde était notre théâtre intérieur ? » Toutelaculture.com

    « Une forme subversive indécemment légère ! » Philippe Metz (psychanalyste)

     

    Rencontres suite au spectacle

    Dimanche 4 février : avec la Psychanalyste Marie-Hélène BROUSSE membre de l'ECF et de l'Association mondiale de psychanalyse

    Dimanche 4 mars 2018 : L'Envers de Paris avec la Psychanalyste Dalila ARPIN membre de l'ECF et de l'Association mondiale de psychanalyse

    http://enversdeparis.org/

     

     

    LA MANUFACTURE DES ABBESSES

    7 rue Véron

    75018 PARIS

    Tél. réservation : 01 42 33 42 03

    public@manufacturedesabbesses.com

    Online : http://www.manufacturedesabbesses.com/reservations/

    Métro Abbesses ou Blanche

     

    Tarif plein : 24 €

    Tarif réduit : 13 €

     

    Evénement FACEBOOK

  • Extrait de l’article de Mailys Celeux-Lanval / Toutelaculture.com

    … Une psychanalyse, c’est quoi ? Tout d’abord, c’est répétitif : on est appelé, on ouvre toujours la même porte, on s’assoit, on parle, on s’interrompt, on part, puis on revient. Cette mécanique cadre le spectacle de Caroline de Diesbach avec une simplicité monacale, qu’elle sait rompre avec intelligence en se mettant parfois à chanter, parfois à s’évanouir dans une projection vidéo qui transforme la scène en écran géant.

    L’idée : ponctué d’anecdotes, son long voyage dans son inconscient et dans ses souvenirs s’accompagne de nombreuses révélations, qui éclairent sa vision de la vie et qui lui donnent, semble-t-il, envie de partager cette lumière nouvelle – d’où la joie des chansons et l’esthétique enveloppante des passages vidéo.

    Dans ce spectacle qui ne cache ni sa modestie ni son ambition, le charme naît d’une envie profonde de Caroline de Diesbach de donner envie à chacun de fouiller en soi-même, pour trouver la clé de ses rêves et de ses cauchemars…

    Et si, finalement, la plus belle scène du monde était notre théâtre intérieur ?

    Toute la Culture article en entier

  • Extrait Le Monde.fr Evelyne Trân

    … Caroline DE DIESBACH, danseuse, chanteuse, comédienne sonde l’espace de sa féminité à travers le journal d’une patiente en psychanalyse. 

    « Vous cherchez la femme, vous ne trouverez que son masque » …

    La psychanalyste explique qu’un individu peut avoir un genre féminin dans un corps féminin et inversement. D’où l’idée d’un nouveau genre ! … Avec beaucoup de délicatesse, Caroline DE DIESBACH, réussit à rendre captivante cette relation entre la psychanalyste – si bienveillante, jouée par Isabelle GOMEZ – et sa patiente. 

    Et le spectacle n’est pas triste, loin de là, il est passionnant de bout en bout. La psychanalyste fait preuve de beaucoup d’humour et la petite phrase de Lacan « Je n’en veux rien savoir » tombe à pic, pour répliquer ces morceaux d’inconscient… Intime et précieux ! 

     Le Monde Article en entier

Soutiens pros
Dates de tournée
du dim.04
au mer.07
mars
2018
PARIS (75 - FR)
MANUFACTURE DES ABBESSES
Partagez...
Retrouvez nous sur...
Vote du public
1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 0.00 (0 Votes)
Carnet de route - L'actu du spectacle

Accès réservé aux personnes inscrites sur le site

Présentation et Bio

Accès réservé aux personnes inscrites sur le site

Photos et Vidéos

Accès réservé aux personnes inscrites sur le site

Actions culturelles et Ateliers pédagogiques

Accès réservé aux personnes inscrites sur le site

Toutes les ressources pour les médias

Accès réservé aux personnes inscrites sur le site

Informations techniques sur le spectacle

Accès réservé exclusivement aux programmateurs inscrits sur le site : S'inscrire

Toutes les dates de tournée

Accès réservé aux personnes inscrites sur le site

Spectacle visible
6203
Théâtre
Danse / Théâtre
Mme caroline de Diesbach
compagnietecem@yahoo.fr
compagnietecem@yahoo.fr
29 septembre 2017
Payant
non
PAS DE LABELLISATION